©2019 by AR(T)AMIS

Calligraphies

ou le bel écrire

 

Cette exposition se voulait d’abord un plaidoyer à la défense de l’écriture en montrant qu’elle peut être en elle-même une véritable expression artistique, ensuite une ouverture sur les cultures du monde, témoignage de la richesse des différences.

L’exposition a sélectionné un ensemble d’œuvres contemporaines illustrant trois formes de calligraphie :

  • La calligraphie latine et l’enluminure :

       - Amélie Gille

       - Astrid Bertin et Marceau Pradinas qui oeuvrent de concert

         au sein du « Parchemin des Limbes »

Tous trois ont le souci de faire revivre les techniques du Moyen-Age, en les appliquant aussi, dans toute leur rigueur, à des thèmes modernes, voire futuristes.

  • La calligraphie arabe avec deux artistes originaires du Maghreb :

       - Lahcen Oujddi, dont l’œuvre s’inspire de sa culture berbère

         et de la tradition de poésie qui le nourrit

       - Abdel Zarhloul qui propose une balade dans l’histoire de

         l’écriture, de sa genèse au graphisme contemporain et a été

         le pédagogue de l’exposition.

  • La calligraphie extrême orientale illustrée par deux artistes japonaises :

       - Tomoko Furukawa qui présente des œuvres représentant        

         différents styles traditionnels

       - Yoko Watase dont le travail fait de la calligraphie le

          support d’une recherche artistique résolument moderne

          jusqu’à l’abstraction.